De la pertinence du feedback et de la remédiation en Digital Learning

  23 mai 2017 |  La rédaction  Actualités Immersive Learning

L’apprentissage passe par l’évaluation des compétences. Pour apprendre, il est nécessaire de pouvoir se tromper. Faire des erreurs est une étape vers l’apprentissage, avoir la permission de faire fausse route amène l’apprenant à essayer sans avoir peur.

Le feedback : une étape importante de l’apprentissage

Comme énoncé dans notre premier article de la série sur l’évaluation, le feedback est une part importante de l’apprentissage. Selon Robert DILTS, plusieurs études ont conclu que le feedback est indispensable à l’apprentissage et sont arrivées à plusieurs affirmations[1]

  • Il n’y a pas d’acquisition de compétences sans un feedback pertinent.
  • Plus le feedback est fréquent, meilleur est l’apprentissage.
  • Le feedback est nécessaire pour le formateur comme pour l’apprenant afin de confirmer l’amélioration des compétences et le niveau de compréhension du contenu enseigné.

Tout travail exige un certain degré de feedback entre « enseignant » et apprenant et la qualité de leurs interactions doit être placée au centre de la pédagogie.

Dans une étude de Hattie et Timperley (2007)[2], il est considéré que l’objectif du feedback consiste à réduire l’écart entre les acquis ou les performances et l’objectif visé. L’évaluation sert donc d’outil lors d’une formation permettant d’atteindre un but.

 

Le feedback en formation : une étape importante de l’apprentissage

Le rôle du feedback immédiat

Le « feedback immédiat » offre à l’apprenant la possibilité de vérifier immédiatement si ses réponses (ou ses décisions dans le cadre de simulations) sont correctes ou non. Cela lui permet de se corriger, de s’améliorer et d’ancrer durablement son apprentissage. L’objectif du feedback peut être double : il corrige une erreur et souligne un succès. Le feedback se présente ainsi comme un outil permettant un processus répété d’ajustement des connaissances rapprochant du but explicite.

Il est important d’analyser les processus qu’apporte le feedback et de savoir si le feedback en général améliore les performances de l’apprenant. Le feedback immédiat va rediriger les apprenants et les mener vers la bonne voie. Les apprenants vont pouvoir apprendre suite à une mauvaise réponse ou confirmer leurs acquis.

De préférence, le feedback ne doit pas se concentrer sur l’apprenant mais plutôt s’intéresser aux éléments spécifiques d’une tâche et proposer des pistes d’amélioration. Il doit mettre en avant le « pourquoi, quoi et comment » d’un problème s’il veut être efficace et ne pas se contenter d’indiquer si le résultat est correct ou non.

Cependant, il faut veiller à ce que le feedback immédiat ne soit trop détaillé, pour éviter que l’apprenant soit empêché de penser par lui-même. Un feedback va faire comprendre à l’apprenant qu’il fait des erreurs mais il est primordial de le rediriger pour pousser l’apprenant à revoir sa façon de penser sa stratégie sur le sujet. C’est pourquoi un feedback doit souvent être accompagné d’une remédiation.

 

La remédiation : apprentissage par l’erreur

En pédagogie, la remédiation est un dispositif plus ou moins formel qui consiste à fournir des pistes d’amélioration pour combler des lacunes diagnostiquées lors d’une évaluation formative. C’est la mise en œuvre de moyens permettant de résoudre des difficultés d’apprentissage repérées au cours d’une évaluation.

Si l’animateur de la formation réalise que les apprenants ne saisissent pas un concept ou ne parviennent pas à le mettre en pratique, la remédiation de l’animateur sera de leur fournir d’autres informations pouvant les aider. Le formateur peut proposer plusieurs méthodes et supports lors de la phase d’enseignement comme des aides audiovisuelles, des nouveaux documents ou des situations différentes pour s’entraîner.

La remédiation est en quelque sorte la suite logique de l’évaluation formative. Elle va rediriger les apprenants suite à leurs erreurs et les pousser à s’entraîner jusqu’à l’acquisition du savoir ou de la compétence. C’est donc une méthode pouvant être choisie en fonction de l’objectif et de la méthode pédagogique du formateur.

 

La remédiation en formation : apprentissage par l’erreur

 

Quand les utiliser ?

Le feedback immédiat et la remédiation sont des méthodes efficaces dans certains cas de formation et d’entraînement. Le moment optimal dépend en partie du type d’apprentissage en jeu : un feedback immédiat est particulièrement utile pour l’apprentissage de procédures ou lorsque la tâche dépasse les capacités ou connaissances initiales de l’apprenant. Le feedback immédiat sera moins adapté pour des tâches étant à la portée de l’apprenant ou en cas de transposition à d’autres contextes.

Cependant, le feedback immédiat peut casser le rythme dans le cas d’une simulation immersive, puisqu’au lieu de dérouler le scénario puis d’avoir accès à l’évaluation à la fin, le feedback est donné à chaque réponse. Dans cette situation, il est préférable d’avoir recours à un autre type de feedback comme l’intervention d’un coach virtuel en fin de simulation.

Concernant la remédiation, lorsque les apprenants découvrent un nouveau sujet ou jouent une simulation pour la première fois, ils ont souvent besoin d’être accompagnés tout au long de la session.

Pour aller plus loin

Un feedback peut être fait à l’oral mais également intervenir à chaque réponse d’un questionnaire. Dans le cadre de formations et simulations e-learning, grâce aux fonctionnalités des outils auteur, vous pouvez vous-même créer des feedback et des remédiations afin d’accompagner vos apprenants au mieux.

Serious Factory, dans le but de rendre la formation toujours plus accessible et configurable, a conçu VTS Editor, son outil auteur vous permettant de concevoir des modules e-learning et des simulateurs comportementaux. Grâce à ce logiciel, vous allez pouvoir mettre en place des feedback immédiats en choisissant le message en fonction des réponses choisies, et des remédiations en proposant, par exemple, des documents annexes dans l’inventaire, ou bien encore, différentes simulations en fonction du résultat de l’évaluation.


Bouton_VTS_Etat_Abonnez

Bouton_VTS 30 jours

[1] Source : “Encyclopedia of systemic neuro linguistic programming and NLP new coding” de Robert Dilts et Judith Delozier

[2] Hattie et Timperley (2007) « Power of Feedback »