Le mentor, vecteur des Savoirs en Digital Learning

  27 mars 2020 |  Léa Renault  Actualités de Serious Factory

Mardi dernier s’est tenu notre webinaire sur le thème du vidéo-learning. Ce webinaire avait pour objectif de vous montrer comment créer simplement un support de présentation pour du vidéo-learning sur VTS Editor. Nos experts y ont abordé la notion de mentor en Digital Learning. Voyons en quoi cela consiste.

Le rôle d’un mentor en Digital Learning

Un mentor est une personne qui est chargée de partager son expérience avec l’apprenant. Au travers des échanges qu’il a avec lui, le mentor transmet à l’apprenant ses Savoirs, son savoir-être et son savoir-faire. On peut donc considérer la relation mentor-mentoré comme privilégiée et pérenne.
On retrouve cette relation en formation en présentiel et notamment en formation à distance. Néanmoins, si on parle de Digital Learning, un mentor n’est pas forcément une personne physique et peut très bien se trouver être un personnage virtuel créé par un concepteur pédagogique pour former plusieurs apprenants simultanément. Grâce à la 3D, le mentorat en Immersive Learning est donc concrètement possible.

Mais alors, comment cela se passe-t-il ?

Prenons l’exemple de notre logiciel auteur VTS Editor. En créant votre scénario pédagogique, vous avez la possibilité de choisir de mettre des personnages virtuels dans un décor qui vont se mettre à réciter les dialogues que vous aurez créé grâce au bloc parler. Si vous décidez de n’y incorporer qu’un seul personnage, celui-ci parlera automatique à son audience, c’est-à-dire à votre apprenant. Vous pourrez alors choisir de donner à ce personnage un rôle de mentor : c’est lui qui se chargera d’échanger les Savoirs que vous lui aurez préalablement définis, de faire avancer le scénario et de le rendre intéressant.

En effet, ce qui est important dans l’Immersive Learning c’est la scénarisation. Le mentor virtuel en est la pièce maîtresse. C’est lui qui décidera si l’apprenant peut avancer dans le scénario ou non en fonction des réponses qu’il aura apporté à ses questions. Mais pour que l’apprenant soit bien investi dans la dynamique mentor-mentoré, le mentor virtuel doit être mémorable.

Les bonnes pratiques pour rendre votre mentor mémorable

Lors du précédent webinaire, nos experts ont dressé la liste des bonnes pratiques à mettre en place pour qu’un mentor soit mémorable aux yeux de l’apprenant.

Premièrement il est nécessaire de bien définir sa cible. Le concepteur doit, pour cela, tenir compte des paramètres suivants : l’âge de l’apprenant, son poste occupé et son secteur d’activité. En prenant en compte ces paramètres, il pourra concevoir un mentor employant le bon ton et les bonnes connaissances face à l’apprenant. En effet, il serait contre-productif, par exemple, d’infantiliser l’apprenant lors du scénario car cela pourrait le désengager et avoir des effets indésirables sur son apprentissage.

Deuxièmement, le mentor doit présenter une certaine ambivalence. Ici, il n’est pas question de se retrouver face à un mentor virtuel qui se contredit dans sa façon d’être, mais de lui donner un rôle à double sens. On commence par exemple par lui donner la position de personnage omniscient. Il sait tout des savoirs que l’apprenant veut acquérir et c’est lui qui se retrouve à poser le cadre de la formation. Ensuite, on laisse entrevoir à l’apprenant que le personnage mentor est faillible. Au fil de son apprentissage, l’apprenant assimile les Savoirs qu’il tire directement de ce mentor. Le but ici est pour l’apprenant de pouvoir être autonome au travail et de se sentir compétent. En ayant plus rien à apprendre du mentor, l’apprenant percevra la réelle valeur de son apprentissage et combien il a progressé. Dans ce sens, le mentor est faillible : l’élève a dépassé le maître.
Cela aura aussi pour effet de répondre au besoin de valorisation de l’apprenant. Pourquoi ne pas intégrer à votre scénario des feedbacks directement après les réponses pour récompenser oralement l’apprenant ?

Troisièmement, il faut garder en tête que le mentor en Digital Learning est un personnage pouvant adosser de nombreux rôles ! En effet, le mentor est en premier lieu un allié qui donne qui guide l’apprenant au travers de son apprentissage. Dans un scénario à personnages multiples par exemple, il est le référent et le gage de sécurité de l’apprenant. En donnant des indices durant des moments cruciaux du scénario, il s’avère être une source d’aide inestimable pour progresser. Néanmoins, vous pouvez faire du mentor le méchant de votre histoire, celui que l’apprenant doit vaincre en prouvant qu’il a compris tous les tenants et aboutissants de ce qu’il est en train d’apprendre en formation. Le mentor est ainsi un outil très puissant en matière de scénarisation.

Dernièrement, il s’agit de l’intégrer au scénario et de lui donner vie. Un mentor ne serait pas efficace s’il n’était pas en raccord avec le scénario lui-même et s’il ne témoignait pas d’expressions comme un mentor physique. Pour cela, vous pouvez : choisir un mentor qui colle physiquement au scénario et à ses décors parmi la liste des personnages disponibles sur VTS Editor et lui donner vie en utilisant habilement les blocs Émotion et Animation. Un mentor mal caractérisé peut très vite sembler robotique et devenir peut engageant sur la durée du module. Il y a néanmoins des astuces pour le rendre encore plus « vivant ». Un mentor avec des opinions et du caractère paraît en premier lieu bien plus ancré dans la réalité : il peut être couard, farceur, aigris et avare, par exemple. En effet, il faut garder à l’esprit que les personnages sont généralement perçus comme bien plus attachants quand ils ont des défauts ! Ainsi, la relation mentor-mentoré peut devenir amusante et sera source de curiosité pour l’apprenant, ce qui favorise engagement et rétention des savoirs. Dans cette optique, il ne faut pas oublier de permettre des interactions « inutiles » avec le mentor : lui poser des questions sur sa vie, lui demander son avis sur la situation, le faire juger favorablement ou défavorablement l’apprenant sont autant de moyen de créer un mentor intéressant dans vos modules.

Après avoir lu ces conseils, il ne vous reste plus qu’à créer votre mentor digital dans VTS Editor qui vous accompagnera dans la mise en place de formations Immersive Learning et vidéo-learning !

Si vous n’avez pas encore VTS Editor, vous pouvez télécharger la version d’essai gratuitement ci-dessous !